Ambroise Wilfried


19 ans - Étudiant en MMI (Métiers du Multimédia et d'Internet)

Qui suis-je ?


Je me présente, je m'appelle Wilfried, je suis né le 26 septembre 1998, à Toulouse. Je suis actuellement en deuxième année de mon DUT MMI à l'IUT d'Angoulême. Je suis titulaire d'un Bac STI2D.

Mon objectif est de trouver ma place dans le milieu du Community Management. Mes compétences peuvent être retrouver sur mon CV qui est téléchargeable sur le lien en dessous

Compétences


Portfolio


Durant mon DUT, j'ai eu la chance de rédiger des articles pour le journal de l'IUT d'Angoulême.

Contact



L’atelier cuisine St-Valentin


Je sais très bien que tu as oublié la St Valentin qui arrive bientôt. Tu ne veux quand même pas décevoir la personne à laquelle tu tiens le plus au monde après ta maman. Je vais t'aider à ne pas faire d'erreur en ce jour saint.

Tu pourrais préparer un petit plat fait maison Un Dîner avec des chandelles et des pétales de roses. Même si les deux ne vont pas totalement ensemble, flamme et combustible ne font pas bon ménage. D'ailleurs penses à ranger ta chambre étudiante.

La meilleure solution reste quand même le restaurant. Voire le kebab du coin pour faire des économies, on connaît la situation financière de l'étudiant. Si tu n'as aucune idée de où l'emmener, tu peux lire l'article sur le Gaspard Burger dans le journal précédent. Moi je te conseille le HFC, il y a un menu à 3€60. Il n’y a pas de petites économies juste des petites astuces que je t'offre.

Après si comme moi tu es seul pour ce 14 février, je sais très bien ce que tu vas faire. La pizza qui traîne dans le congélateur va finir dans le four. Toi tu vas finir dans ton lit à regarder un documentaire sur la reproduction des animaux sur Netflix. D'ailleurs on a vite fait le tour du catalogue Netflix.

Peut-être que tu vas prendre ton courage à deux mains, sortir avec tes amis. L'amour de ta vie sera sûrement dans ce bar. Elle aussi à la recherche de son âme soeur. Surement qu’en ce 14 février, Cupidon va faire des heureux, et pourquoi tu n’en ferai pas partie ?

En tout cas, si vous avez lu cet article en pensant que vous allez pouvoir cuisiner un repas digne d'une chaîne de Foodporn sur Instagram. Oubliez, je ne sais pas cuisiner, la seule variable dans mes plats est la sauce. Désolé. Mais au cas où que tu saches faire encore moins de choses que moi en cuisine, voilà un plan de secours :

- Sortir la pizza du plastique car ce dernier n’est pas fait pour être cuit dans un four

- La mettre dans le four jusqu'à ce que la cuisson vous convienne

- Attention de ne pas vous brûler en la sortant du four (ca arrive si vite...)

- Il ne vous reste plus qu'à déguster cette “délicieuse” pizza

Fermer

Gangster rapper or rapper gangster


L’histoire

Faisons un petit résumé de l’histoire du gangsta rap, afin d’aborder les fondamentaux à savoir. Le gangsta rap débarque sur la côte ouest des Etats-Unies dans les années 80. Les premiers rappeurs font partis du groupe NWA (Niggaz Wit Attitudes). Il est composé de MC Ren, Arabian Prince, DJ Yella, Eazy-E, Ice Cube et Dr. Dre. Plus généralement, les rappeurs sont issus de gang. Les premières paroles sont le quotidien des membres de gang. Beaucoup de sujet récurrent comme la drogue, la prostitution, l’argent et la haine de la police sont présent, d'où le terme “Gangsta”. Beaucoup s’identifie aux sons et décide de se lancer dans ce domaine. Quelques pépites seront sauvé par le rap mais pour d’autres, le succès leur montera à la tête.

Plus Gangsta que rap

On connait tous, malheureusement, un rappeur qui s’est fait assassiné ou même tiré dessus. Que ce soit par l’histoire de 2Pac et Biggie ou même le meilleur ami d’Eminem, Proof. On peut aussi citer 50 cent qui s’est fait tirer 9 fois dessus et est toujours vivant. Certaines histoires sont aussi dû aux rappeurs. Snoop Dogg et son garde du corps qui ont assassiné un membre de gang rival, mais la légitime défense a fait en sorte qu’ils ne soient pas inculpé. Le fameux XXXtentacion, aussi connu pour s’être fait agressé en plein concert et qui aurait poignardé son agresseur. Une autre histoire par rapport à “X” ou il aurait prit un coup de couteau dans le genou suite à une altercation à Los Angeles. Los Angeles la ville de tous les problèmes pour Tekashi 6ix9ine qui se pensait intouchable. Pas de chance pour lui, il n’aura fallu que deux personnes pour le mettre à terre alors qu’ils étaient cinq. De multiple histoire négative tourne autour de ce monde mais certains utilisent leurs fortunes ou leurs talents pour venir en aide.

Une des bonnes actions

Je vous ai parlé de Snoop Dogg mais connaissez-vous Coach Snoop ? C’est l'entraîneur d’une équipe de football américain dans la Snoop Youth Football League (SYFL). Vous avez bien lu, Snoop Dogg a créé sa propre ligue de football amateur pour aider les jeunes à ne pas entrer des les gangs et apprendre l’intégrité, la discipline et le travail d’équipe, peu importe d'où viennent les joueurs, sur le terrain, ils ne font qu’un. Je vous conseille la série documentaire sur Netflix qui suit l’équipe pendant un an. On y apprend que Coach Snoop et Snoop Dogg sont différent et qu’on ne peut retrouver les deux ensembles. Si Snoop Dogg fait l’apologie de la drogue, Coach Snoop transmet des valeurs et fumer sur le bord du terrain ne fait pas partie de celle là. Drake, lui, a fait un don d’un montant inconnu pour une association pour les personnes sans-abris après un concert.

Fermer

Guillaume, l’artificier


Une découverte… explosive !

L’étudiant en GMP que j’ai rencontré n’a pas toujours était aussi grand que maintenant. Quand il était petit une grande entreprise d’artifice s’installe à côté de chez lui. Il découvre les feux d’artifices et se passionne pour leur travail. Il décide alors de lui aussi se lancer. Il démarre avec des pétards mais sa grande faim de connaissance le pousse à aller plus loin. Il a continué avec de petits feux d’artifice et au fil des années, il a continué à chercher plus puissant et plus performant. Il a découvert énormément de chose en réalisant des feux d’artifices pour ses proches.

Vivre de sa passion ?

Étant jeune, je voulais être comédien ou acteur, rien de plus banal. Guillaume avait un rêve, devenir artificier, à tout prix. Mais en grandissant son rêve est devenu une passion. Le travail qui doit fournir pour les études ne lui laisse que peu de temps pour se consacrer aux feux d’artifices. Il pratique cette passion rarement mais le fait de concevoir et tirer un spectacle d'artifices est toujours un plaisir pendant ces heures perdues. il dessine différents plans et construit lui même ses rampes de tirage.

Ordre d’échelle

Le problème ? Les finances, comme tout étudiant. Les produits pyrotechnique sont relativement cher. Pour vous donner une ’idée sur les prix. Le 14 Juillet, des villes comme Bordeaux ont un budget entre 100 000 et 200 000 euros. Paris dépense près de 750 000 euros de budget pour l'événement. 350 000 euros sont réservé aux artifices en eux-même mais la sécurité a aussi un prix. Guillaume avait des budgets un peu plus serré lors de ses réalisations. Ca tournait aux alentours des 100 euros ce qui est peu comparé aux grandes villes, mais pour un feu d’artifice amateur, c’est déja trés bien. Pour une petit ville, une minute de spectacle vaut 350 euros alors que pour Marseille on est à 6800 euros. Paris, c’est loin. Loin devant tout le monde car 1 minutes leur coûte 21 428 euros. Nous souhaitons à Guillaume de la chance pour sa poursuite d’étude mais aussi pour que sa passion pour les artifices continue de vivre en lui.

Fermer

Infos Insolites


Mon beau pays

Ribérac, petite ville de Dordogne frôlant les 6000 habitants. Un calme planant, et une population très accueillante. Une majorité de la population dépasse la trentaine d’années vécues. Mais dans la minorité, certains petits ou mêmes petites géni(e)s s’y cachent. La gendarmerie de Ribérac a reçu l’appel d’un d’entre eux.

Un choix peu audacieux

Un vol aurait été commis. Les gendarmes se rendent sur les lieux, l'enquête avance. La victime se serait fait voler une partie de sa consommation de cannabis. Vous avez bien compris, la gendarmerie a reçu un appel d’une personne qui s’est fait volé son cannabis. Les agents se sont rendus chez la victime, pour lui saisir ce que le voleur n’avait pas pris. Quelques grammes sont saisis ainsi qu’une chambre de culture. Pour sa défense, il dit que le voleur aurait oublié les pieds et les têtes restantes. Bien sûr, il sera convoqué au tribunal de Périgueux et le cambrioleur est toujours recherché. Les affaires en ce genre ne doivent pas être communes. La gendarmerie en a même rigolé sur Twitter.

Toujours prêt à rigoler

Plusieurs fois, des tweets de la gendarmerie nationale ont fait le tour des réseaux. Le community manager se distingue par son humour et son sérieux. En alternant blagues et messages conscients, ils ont trouvé le juste milieu. Mais pour cette histoire la gendarmerie a invité le cambrioleur à se rendre au commissariat. On ne sait jamais, c’est peut-être ça la solution. Demander aux voleurs de se rendre, ça ne coûte rien d’essayer. Mais si le cambrioleur est l’un des lecteurs, vas te rendre au commissariat, le vol c’est mal !

Expulsé d’un télésiège

Dans la station de Goudaouri, dans le massif du Grand Caucase en Géorgie, un télésiège est passé en mode furieux en augmentant sa vitesse. Des passagers ont été expulsés J’ai oublié de préciser qu’il était bloqué en marche arrière…

Comme s’il pleuvait de l’or

À Moscou, un avion, lors du décollage à perdu sa cargaison. Un butin de 9 tonnes de lingots d'or et autres minéraux. Répartis sur un diamètre de 25 km, vous pouvez tenter votre chance d'en retrouver un.

Le meilleur ami de l’homme

Une touriste américaine lors de ses vacances en Thaïlande a eu l’occasion de jouer avec un éléphant. La bête réclame des câlins. La vidéo ne fait qu'être partagé depuis un certains temps, vous n’aurez pas de mal à la trouver.

Libéré, délivré

Un avocat de Boston aux États-Unis se déguise en Elsa du film Disney « La Reine des neiges ». Par ses pouvoirs, il décide de venir en aide à un camion de police bloqué dans la neige. Il était dans son élément.

Toujours plus de place

Un automobiliste russe en a marre des voitures qui se garent sur deux places en même temps. Il trouve une solution pour libérer une place : découper le bout de la voiture à cheval sur les deux places. Il a enfin un endroit où stationner.

Fermer

L'orientation


L’orientation, un choix compliqué

Le 4ème semestre vient à peine de débuter qu’il ne va déjà pas tarder à se terminer. Les premières inquiétudes, à savoir ce que nous allons faire l’année prochaine, commencent à arriver. Trois étudiants angoumoisins nous ont exprimé leurs futurs projets post-DUT.

Une voie déjà tracée

Léa, une étudiante en DUT technique de commercialisation (TC) nous explique qu’à la fin de ses deux années les options sont multiples. Avec ce diplôme, les étudiants sont surtout formés dans trois domaines, commerce, marketing et communication. Pour sa part, c’est la communication qui sera choisi pour sa poursuite d’étude. Une école privée en alternance pour acquérir un bachelor en communication. Ce choix, pour elle, n’a pas était compliqué à faire. La communication lui plait depuis le début. Une seule idée en tête, poursuivre dans cette voie. Elle a donc recherché sur internet les différentes poursuites d’études disponibles et c’est ce choix qui en est sorti.

Le second étudiant, Guillaume, est en deuxième année DUT Génie mécanique et productique (GMP). Il a la volonté de faire une école d'ingénieur en alternance. Le seul problème est de choisir son école. Chaque choix est différent, chaque choix implique gains et sacrifices. Certaines écoles sont plus facile d'accès que d’autres. La situation géographique de l’école joue un rôle majeur dans la prise de décisions, mais il ne faut pas hésiter à se lancer pour rencontrer de nouvelles personnes.

L’alternance, un choix très prisé

Revenons sur l’alternance. Il faut savoir que c’est l’un des choix les plus demandés. Le fait de pouvoir évoluer en entreprise et gagner un salaire fait fantasmer les étudiants. Des connaissances théoriques grâce à l’école et d’autres, pratiques grâce aux réalisations faites dans le monde du travail semble être un combo gagnant. Le CV se rempli et le compte en banque aussi. Le salaire est l’un des points les plus avantageux. Cependant, pour certains, école et entreprise se trouvent dans deux villes différentes. Les week-end sont synonymes de trajet et donc de frais d’essence ou d’achat de billet. Deux villes veut aussi dire deux endroits à trouver pour dormir soit deux loyer à payer, même si le plus souvent, un des deux endroits se trouve proche du domicile familial. Certains décident donc de sacrifier leur salaire pour pouvoir avoir le statut d’alternant.

Le troisième et dernier étudiant, est en DUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII). Il a pour choix de rentrer directement dans le monde du travail à la fin de son DUT. Il aurait pour ambition de rejoindre l’armée et d’intégrer la gendarmerie. Mais tout est encore incertain car il n’est pas sûr de son choix. Si vous aussi, vous êtes dans la tourmente et n’avez pas de choix encore bien défini, il existe, pour s’informer, le centre d’information et d’orientation (CIO) qui est accessible pour tout étudiant.

Qu’est-ce que le CIO ?

Le CIO permet de s’informer sur les différents métiers ou formations. De bons conseils pour vous aider à l’élaboration de votre projet vous y seront donnés. En fonction de ce que vous aimez faire, un choix d’étude, court ou long ainsi que des domaines professionnels vous seront proposés. En France, on retrouve plus de 600 CIO. Vous avez de la chance, sur Angoulême, il y en a un.

De plus, le CIO propose une salle de documentation accessible en parfaite autonomie ou avec l’aide d’un psychologue de l’éducation nationale spécialisé dans l’orientation. Pendant une semaine, vous avez aussi le droit d’emprunter une des brochures publiées par l’Onisep. Il y a un accès internet avec des logiciels d’aide à l’orientation. Le CIO accueille l’armée de l’air et la marine qui proposent de recevoir les personnes intéressées. Un rendez-vous est requis. vous pouvez retrouver ses informations en tapant “CIO Angoulême” dans votre barre de recherche.

En MMI, comment cela ce passe-t-il ?

Si en MMI, la formation attire beaucoup de monde grâce à son aspect pluridisciplinaire très intéressant, cela devient un vrai casse-tête quand il s’agit de choisir son orientation futur. En effet, passant de communication à développement web sans oublier l’audiovisuel, MMI permet d’avoir un éventail de débouchés plutôt impressionnant. Même si au 4ème semestre, les élèves MMI doivent choisir un parcours entre les 3 aspects énoncés précédemment, celui-ci, n’est pas toujours celui envisagé pour la suite. Mais on ne doute que chaque étudiant fera le bon choix.

Quoi qu’il en soit, l’orientation a toujours était un choix compliqué à faire que ce soit post-bac ou post-dut. Quand on connait son métier, son but à atteindre, cela peut paraître comme une évidence. Mais si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas, des outils sont à votre disposition pour vous aider comme le CIO. N’oubliez pas que des étudiants ont été là avant vous. Vous pouvez toujours demander les différentes orientations prises par la promotion qui vous a précédé ou demander des conseils. Les portes ouvertes sont également un bon moyen de se renseigner, de connaître son futur (ou non) établissement, mais ne tardez pas trop, pour certaines elles sont déjà passées ! On a plus qu’à vous souhaiter bonne chance dans vos recherches et on espère que vous trouverez votre voie.

Fermer